Le nouvel index de Leeds sur les plateformes de protestation ouvrière (Leeds Index of Platform Labour Protest) donne un aperçu de l'évolution de l'organisation et de la mobilisation des travailleurs des plateformes à l'échelle mondiale. Ses résultats révèlent que :

  • La cause principale de la protestation ouvrière au niveau mondial est la rémunération, avec des variations géographiques considérables lorsqu'il s'agit d'autres causes de conflit.
  • Les types de plateformes de protestation des travailleurs semblent varier plus sensiblement entre les régions qu'entre les secteurs.
  • Les syndicats traditionnels jouent un rôle essentiel dans la défense des intérêts des travailleurs des plateformes, en particulier en Europe occidentale, tandis que dans le Sud, les protestations sont beaucoup plus susceptibles d'être menées par des organisations syndicales de base.
  • Les syndicats traditionnels ont plus souvent recours à des contestations juridiques, tandis que les syndicats non officiels ont plus souvent recours à des actions de grève.

Simon Joyce est chercheur au Digital Futures at Work Research Centre, Denis Neumann est chercheur au Centre for Employment Relations, Innovation and Change (CERIC), Vera Trappmann et Charles Umney sont tous deux professeurs associés en relations de travail à la Leeds University Business School.

Related content

Digital labour in central and eastern Europe: evidence from the ETUI Internet and Platform Work Survey

Ce document de travail présente les résultats de l'enquête de l'ETUI sur le travail sur internet et les plateformes menée en Bulgarie... lire plus

Work in the platform economy: Deliveroo riders in Belgium and the SMart arrangement

Ce working paper présente une étude de cas portant sur la plateforme de livraison de repas à domicile Deliveroo en Belgique, réalisée entre... lire plus

Will trade unions survive in the platform economy? Emerging patterns of platform workers’ collective voice and representation in Europe

Par le biais d'une cartographie non exhaustive de divers cas dans des pays d'Europe occidentale, ce working paper examine dans quelle mesure... lire plus

Sara Hammerton, David Poyser

The world(s) of work in transition

Le rapport de la troisième conférence conjointe ETUI-CES, qui s'est tenue du 27 au 29 juin 2018, résume les trois jours de discussion durant... lire plus

Jan Drahokoupil, Brian Fabo

The platform economy and the disruption of the employment relationship

Ce policy brief examine l'impact des plates-formes en ligne sur les marchés du travail et sur les relations d’emploi en particulier. Il... lire plus

Lisa Berntsen, Nathan Lillie

Social dumping at work: uses and abuses of the posted work framework in the EU

Le présent Policy Brief montre comment les ambiguïtés juridiques du cadre réglementaire de l'UE relatif à la mobilité des travailleurs entre... lire plus

Chiara Benassi

Political economy of labour market segmentation: agency work in the automotive industry

This paper investigates cross-company variation in the core-periphery configuration of the workforce. The empirical focus is on four... lire plus