Les troubles musculo-squelettiques (TMS) figurent parmi les principales affections d'origine professionnelle en Europe. Plus de 40 millions de travailleurs et travailleuses sont touchés par ces affections. La législation européenne actuelle contient quelques dispositions concernant les TMS, que ce soit dans les directives relatives à l'environnement du travail ou dans celles concernant la commercialisation des produits. Mais ces dispositions sont loin de couvrir de manière appropriée les risques spécifiques aux TMS, particulièrement ceux liés aux membres supérieurs. Aucune méthode commune d'estimation ou d'évaluation des risques de TMS n'a été élaborée jusqu'à présent au plan européen, ni pour l'utilisation des équipements ni pour leur conception. Une série de normes - prEN 1005 - concernant la performance humaine pour la conception des machines sont en cours de discussion au sein du CEN/TC 122 - Ergonomie.

Le département santé et sécurité de l'ETUI (ex-BTS) a toujours soutenu que les aspects ergonomiques liés à l'utilisation ne peuvent être dissociés de la conception des produits. L'ergonomie ne peut être prise en compte une fois que la machine a été produite, elle doit faire partie intégrante de sa conception même.

Notre guide rassemble une sélection de méthodes d'estimation pouvant apporter une aide précieuse à l'évaluation des facteurs de risques lors de la conception des machines. Nous n'avons pas la prétention d'apporter des solutions 'toutes faites' pour l'évaluation de chaque facteur de risque. Notre intention est de faire remonter les connaissances issues de l'utilisation réelle des machines vers la table de conception des ingénieurs et des fabricants. Il s'agit d'intégrer la dimension de l'utilisateur final dans le processus de conception en montrant comment les connaissances sur le lieu de travail peuvent remonter jusqu'à la phase initiale de conception de la machine.

Table of contents

Full text

MSD_Risk_0.pdf