L’année 2012 a été marquée par les diverses mutations de la crise de l'UE, ainsi que par les tentatives de résolution de ses causes principales. Tandis que les institutions européennes approfondissaient les réformes en matière de gouvernance économique dans le respect du dogme de l’austérité, se poursuivaient les débats politiques et institutionnels sur la légitimité démocratique et l’inefficacité de l’UE. Dans ce contexte, ce qui a caractérisé la « dimension sociale » de l'Europe, c’est encore sa faiblesse (peu d’avancées en matière de croissance plus durable). Néanmoins, et de manière presque imperceptible, les processus régissant la politique sociale dans le cadre de la stratégie « Europe 2020 » ont continué de mûrir lentement et ont été pris en compte plus sérieusement par les acteurs-clés.

L’édition 2013 du Bilan social met en évidence les problèmes non résolus et les nouveaux défis à relever. Les discussions se focalisent sur d’anciennes tensions, y compris les récessions « en double creux » et la tourmente économique persistante dans de nombreux États membres. De nouvelles questions se posent également sur l’actuelle stratégie de l’UE, qui approfondit les fractures entre le Nord et le Sud de l’Europe, accroît le mécontentement au sein de la population, et promeut insuffisamment les investissements favorables à la croissance.

Le présent ouvrage met l'accent en particulier sur les mesures alternatives à même de sauver l'UE. S’appuyant sur les critiques grandissantes à l’encontre de l’austérité budgétaire, les auteurs proposent de nouvelles stratégies pour combattre la crise. Au premier rang de l'agenda, figure la nécessité pour l’UE de permettre aux pays du Nord d’adopter des politiques budgétaires plus favorables à la croissance afin de relancer la demande globale. Cela pourrait aider les pays les plus durement touchés par la récession à finalement sortir de la crise, et ainsi sauver le projet européen.

Table of contents

Schulten and Müller: A new European interventionism? The impact of the new European economic governance on wages and collective bargaining

media:publication_file:7d073525-bd18-40d8-922c-2498505a2bf8

Alexander H. Trechsel and Claudius Wagemann: The EU in 2012: political and institutional tensions

13 Chap 2 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Georg Feigl, Sven Hergovich and Miriam Rehm: Beyond GDP: can we re-focus the debate?

13 Chap 3 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Bart Vanhercke Under the radar?: EU social policy in times of austerity

13 Chap 4 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Ramón Peña-Casas: Desperately seeking the European Employment Strategy in the new economic governance of the European Union

13 Chap 5 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Chiara Agostini and Giliberto Capano : Education policy: comparing EU developments and national policies

13 Chap 6 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Dalila Ghailani: Vicissitudes of the social case law of the Court of Justice in times of recession

13 Chap 8 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

David Natali: Future prospects – Vademecum to address EU policy and political challenges

13 Chap 9 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Cécile Barbier: Chronology 2012 – Key events in European policy

13 chap 10 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Full text

13 Bilan social 2012 FR Web version.pdf

Table of contents

TM Bilan social 2012 FR.pdf

Foreword

Avant propos Bilan social 2012 FR-2.pdf

P. De Grauwe: From financial to social and political risks in the eurozone

Degrauwe Bilan social 2012 FR.pdf