Uniquement disponible en anglais

Les relations entre travailleurs et employeurs, d’une part, et leurs mécanismes et instances de réglementation, d’autre part, subissent de profonds changements dans les sociétés capitalistes contemporaines. La mondialisation a créé une instabilité sous forme de concurrence salariale, de décentralisation de la négociation collective et de déréglementation des normes du travail, portant ainsi atteinte aux relations entre les employeurs, les syndicats et l'État tant au niveau sectoriel qu'au niveau national. Par ailleurs, en ouvrant un espace de transnationalisation, l'européanisation a rendu plus complexe la cartographie des relations professionnelles. La récente crise financière a révélé de profondes fissures «économiques» au sein du complexe projet européen, qui s’accompagnent de graves conséquences au niveau de la fragmentation des relations d’emploi en Europe. De nouveaux niveaux, acteurs et institutions et de nouvelles relations et interdépendances entre les partenaires publics et privés, au niveau national et transnational mais aussi au niveau sectoriel et de l’entreprise, ont été créés.

Cet ouvrage collectif se focalise sur la dynamique et les stratégies des partenaires sociaux (les syndicats et leurs représentants, les employeurs et la direction) impliqués et concernés par ces transformations. Il fournit en particulier un large éventail de données empiriques illustrant qu'une approche multiniveaux est aujourd'hui potentiellement la meilleure façon de comprendre les transformations actuelles et d'en examiner les conséquences sociales. Cet ouvrage examine également les difficultés auxquelles sont confrontés les partenaires sociaux, en particulier les syndicats, pour développer des stratégies multiniveaux tout en faisant face aux changements économiques et politiques actuels.

Table of contents

Full text

Holm-Detlev Köhler and Sergio González Begega: Chapter 1 - Tenneco-Gijón. A case of local worker resistance against a global player .

Dragoș Adăscăliței and ȘtefanGuga: Chapter 2 - Coming apart or joining hands? The crisis and current dilemmas of the Romanian trade union movement .

Nadja Doerflinger and Valeria Pulignano: Chapter 3 - Left alone outside? Works councils’ responses to non-standard work in the German metal and chemical sectors

Lander Vermeerbergen, Geert Van Hootegem and Jos Benders: Chapter 4 - ‘Waiting for heaven’ or ‘fearing a new hell’: trade union opinions on the introduction of team-working in a food processing company

Gaëtan Flocco: Chapter 5 - Hierarchical relationships and conflicts in skilled sectors: the case of managers in French industry

Miguel Á. Malo: Chapter 6 - Collective bargaining reforms in Southern Europe during the crisis: impact in the light of international standards

Mona Aranea: Chapter 7 - Multi-level employment relations in the multinational company: evidence from Allianz SE

Sara Lafuente Hernández: Chapter 8 - Uncovering the pitfalls of EU social dialogue from a multi-level perspective. The example of the electricity sector

Aline Hoffmann: Chapter 9 - Still struggling to connect the dots: the cumbersome emergence of multi-level workers’ participation .

Miguel Martínez Lucio: Chapter 10 - Unhinging social dialogue: a review of the politics of pacts and the diverse uses and transformations of the concept of social dialogue

Valeria Pulignano, Holm-Detlev Köhler and Paul Stewart: Introduction

Conclusions: The practitioners’ perspective