Les auteurs analysent les restructurations dans l'industrie électronique et, plus particulièrement, l'impact du régime de travail "chinois" sur les pratiques de travail et d'emploi dans l'assemblage électronique en Europe. Ils étudient Foxconn, le plus grand fournisseur mondial de services pour la fabrication de produits électroniques et le principal assembleur de l'iPhone et de l'iPad d'Apple.

Les auteurs examinent en détail si les pratiques de travail et d'emploi établies en Chine continentale ont été exportées vers des usines en Tchéquie, Slovaquie, Hongrie et Turquie, et comment ces pratiques ont été adaptées aux acteurs sociaux et aux contextes institutionnels de ces pays européens.

Le livre fournit ainsi une base pour identifier les défis dans le domaine de l'organisation des travailleurs et les opportunités pour améliorer les conditions de travail dans l'industrie électronique à travers la représentation du travail.