Ce Policy Brief examine l'efficacité des politiques qui ont pour objectif d’ignorer les institutions du marché du travail, au nom de la compétitivité, dans l’ensemble de l'Union européenne (UE). Il évalue également les éléments qui appuient une corrélation positive entre déréglementation, décentralisation et productivité.

Cette nouvelle publication explore également les conséquences négatives de la déréglementation, en particulier en ce qui concerne la redistribution du pouvoir entre les acteurs sociaux, la qualité du travail et l'inégalité des salaires et des revenus, qui remettent en question l'opportunité de ces politiques en tant qu'outils permettant d'atteindre une croissance intelligente, inclusive et durable avec "des emplois plus nombreux et de meilleure qualité" sur le marché du travail. Il y est également question des implications politiques, qui laissent à penser que si les entreprises veulent améliorer leur productivité, elles devraient se concentrer notamment sur l'amélioration du capital humain de leurs travailleurs, la redéfinition de la conception de l'emploi en vue d'une organisation du travail davantage axée sur le travail en équipe et la motivation des travailleurs par le biais de systèmes de rémunération liés aux performances au niveau du groupe.

Table of contents

Full text

Related content

Andrew Pendleton

Financial participation in Europe: opportunities and risks for employees

Cette publication analyse les principales formules permettant aux travailleurs de partager les bénéfices et la propriété des entreprises dans lesquelles ils travaillent. Elle examine aussi les risques et possibilités liés à la participation financière des travailleurs et pose certaines questions quant à la manière dont la pratique devrait être... lire plus

Jeremy Waddington, Aline Conchon

Is Europeanised board-level employee representation specific? The case of European Companies (SEs)

La représentation européenne des salariés au conseil d’administration ou de surveillance des Sociétés européennes (SE) est-elle vraiment "européanisée" ou porte-t-elle l’empreinte du système national du pays d'origine de leur entreprise?Les auteurs de cette étude ont utilisé les réponses des représentants des travailleurs siégeant aux conseils des... lire plus

Rokus Renirie, Hildo Krop

Epigenetics and chemical risk management in the workplace

Ce guide présente une introduction complète à l'épigénétique, la science émergente des mécanismes biologiques dans l'ADN qui peuvent modifier notre activité génétique sans changer le code génétique lui-même. La connaissance de l'épigénétique est importante pour les travailleurs car elle pourrait apporter des preuves rétrospectives d'exposition à... lire plus

Jane Holgate

Community organising and the implications for union revitalisation

Face à des marchés du travail en mutation, à de nouvelles formes d'emploi (par exemple, le travail temporaire et précaire) et au déclin de l’affiliation syndicale et du pouvoir syndical, les syndicats doivent (re)considérer les modes d’organisation et de mobilisation syndicales des travailleurs. Ce policy brief soutient que la voie communautaire... lire plus

Prevention at the workplace

Cette nouvelle étude s'inscrit dans la suite de l'analyse, publiée en 1994, de l'organisation de la prévention dans l'Union Européenne lorsque celle-ci comptait douze Etats membres. L'auteur applique la même grille d'analyse à l'Autriche, à la Finlande et à la Suède ainsi qu'à la Suisse et à la Norvège. La disparité des situations nationales permet... lire plus