Cette note d'orientation (policy brief) examine le manque de comités d’entreprise européens en partant d'une analyse du contexte national en Belgique. La note traite des entreprises belges qui sont actuellement occupées à créer ou qui ont développé des systèmes équivalents aux comités d’entreprises européens (Euroepan Works Council). Les autres entreprises se heurtent à de sérieux obstacles à mettre en place un comité d’entreprise européen, principalement par (i) manque de connaissance sur le sujet, (ii) absence de compétences ou un processus d’information et de consultation au niveau national qui prend beaucoup trop de temps, et (iii) une faible valeur ajoutée perçue de l’information et de la consultation transnationales. Le document évalue ce qui peut être fait pour augmenter le nombre des comités d'entreprises européens (CEE) et ce que les syndicats devraient faire pour mieux expliquer et prendre conscience de l’importance des CEE au niveau européen.