Ce Policy Brief examine comment le socle européen des droits sociaux (SEDS) peut être utilisé pour renforcer la dimension sociale de l'Union européenne. Pour que le SEDS soit efficace, les acteurs concernés doivent s'engager fermement à respecter ses principes, idéalement par le biais d'un mécanisme juridiquement contraignant. Partant de l’hypothèse selon laquelle il est fort probable que les membres de la zone euro parviennent à un consensus en vue de s'engager à respecter certains des principes du socle pour des raisons liées au meilleur fonctionnement de l'Union économique et monétaire (UEM), ce Policy Brief propose d'utiliser la voie du traité intergouvernemental pour mettre en œuvre certains de ces derniers. Cela pourrait constituer le premier pas vers la création d'une dimension sociale plus forte dans toute l'UE, ou du moins un élément déclencheur. L'utilisation actuellement préconisée par la Commission des principes du SEDS en vue de l'élaboration des recommandations du Semestre européen est beaucoup plus limitée, mais en l'absence de solutions plus concrètes, elle serait préférable au statu quo.

Table of contents

Full text

Related content

Giorgos Argitis, Nasos Koratzanis

The end of the bailout era in Greece: not out of the woods yet

Ce Policy Brief examine les perspectives qui se dessinent pour la Grèce après la fin récente du programme de stabilisation mis en place à la... lire plus

Klaus Lörcher, Isabelle Schömann

The European pillar of social rights: critical legal analysis and proposals

L'objectif de ce rapport est d'offrir une base pour un examen approfondi de l'initiative de la Commission européenne sur "le socle européen... lire plus

Reiner Hoffmann, Otto Jacobi

Bridging gaps - Strengthening social Europe

This text was originally published in spring 2007 as an article in volume 95 of the “Edition de Hans Boeckler Stiftung” series. The volume... lire plus