Le rapport de la troisième conférence conjointe ETUI-CES, qui s'est tenue du 27 au 29 juin 2018, résume les trois jours de discussion durant lesquels plus de 500 délégués se sont réunis à Bruxelles pour débattre de l'avenir du travail. Le but de l’événement était d’analyser l’impact des quatre "grandes tendances" - la mondialisation, le changement climatique, la numérisation et la transition démographique qui bouleversent les sociétés et les économies.

Table of contents

Full report of the conference

Related content

A global struggle: worker protest in the platform economy

Le nouvel index de Leeds sur les plateformes de protestation ouvrière (Leeds Index of Platform Labour Protest) donne un aperçu de l'évolution de l'organisation et de la mobilisation des travailleurs des plateformes à l'échelle mondiale. Ses résultats révèlent que : La cause principale de la protestation ouvrière au niveau mondial est la... lire plus

Work in the platform economy: Deliveroo riders in Belgium and the SMart arrangement

Ce working paper présente une étude de cas portant sur la plateforme de livraison de repas à domicile Deliveroo en Belgique, réalisée entre 2016 et 2018. Il donne un aperçu de la nature du travail de la plateforme, des travailleurs qui y travaillent, des priorités des travailleurs, de la stratégie des plateformes et du rôle de la réglementation... lire plus

Martin Risak, Thomas Dullinger

The concept of ‘worker’ in EU law: status quo and potential for change

Dans un monde du travail en mutation et face à l'émergence de nouvelles formes d'emploi qui se situent souvent dans la zone grise entre emploi traditionnel et travail indépendant, la question de l'étendue de la protection du droit du travail et de l'emploi revêt à nouveau un caractère plus urgent.Bien que la définition de la notion de travailleur... lire plus

Willy De Backer, Rory Watson, Owen Stafford

Shaping the new world of work

Ce rapport résume les présentations et les débats de la conférence "Façonner le nouveau monde du travail. Les impacts de la digitalisation et de la robotisation" organisée par l'ETUI et la CES les 27-29 juin 2016 à Bruxelles. lire plus

Thorsten Schulten

The meaning of extension for the stability of collective bargaining in Europe

Bien que les densités syndicales aient nettement diminué presque partout en Europe au cours des dernières décennies, de nombreux pays européens présentent encore des niveaux particulièrement élevés et stables de couverture de la négociation collective. Cela s’explique principalement par le soutien de l’Etat aux systèmes de négociation collective... lire plus

Lisa Berntsen, Nathan Lillie

Social dumping at work: uses and abuses of the posted work framework in the EU

Le présent Policy Brief montre comment les ambiguïtés juridiques du cadre réglementaire de l'UE relatif à la mobilité des travailleurs entre les États membres de l'UE permettent aux entreprises de contourner les réglementations sociales en vue de réduire les coûts de la main-d'œuvre.En se basant sur des cas concrets en Finlande et aux Pays-Bas, les... lire plus

Eloi Laurent, Philippe Pochet

Towards a social-ecological transition. Solidarity in the age of environmental challenge

Comment pouvons-nous accélérer la nécessaire transition de nos économies et de nos sociétés vers un développement durable - nous entendons par là la possibilité de préserver le bien-être humain dans le temps, face aux contraintes que constituent les facteurs écologiques? Tout d'abord, en mettant davantage en lumière la nature des changements... lire plus

Torsten Müller, Hans-Wolfgang Platzer, Stefan Rüb

Transnational company agreements and the role of European Works Councils in negotiations

As a rule, the competences of European Works Councils (EWCs) are limited to information and consultation. Nonetheless, the number of European company-level framework agreements negotiated by EWCs and/or trade unions has increased steadily since the early 2000s. By the end of 2011, 119 such agreements had been concluded.Based on telephone interviews... lire plus

Chiara Benassi

Political economy of labour market segmentation: agency work in the automotive industry

This paper investigates cross-company variation in the core-periphery configuration of the workforce. The empirical focus is on four automotive plants in Germany, which differ in terms of their organisation of agency work. The comparison reveals that there is no automatic relationship between skills, products and company workforce structure. As... lire plus