Ce rapport présente l'état des connaissances scientifiques sur la façon dont les facteurs psychosociaux influencent les troubles musculo-squelettiques (TMS). Il analyse l'impact des TMS sur l'aptitude au travail et la qualité du travail. Près de 40 millions de travailleurs en Europe souffrent de TMS des membres et du dos, ce qui en fait la maladie professionnelle la plus répandue dans l'UE. L'objectif de ce rapport est d'influencer les efforts d'intervention et de fournir des recommandations scientifiquement fondées pour améliorer la santé des travailleurs européens.

Table of contents

FR-Rapport-142-roquelaure-WEB.pdf

Related content

Exposition aux facteurs de risque psychosociaux dans la "gig economy"

Uniquement disponible en anglais La "gig economy" désigne un système de marché dans lequel des entreprises ou des demandeurs individuels... lire plus

Yves Roquelaure

Les troubles musculo-squelettiques : un enjeu majeur de prévention des risques professionnels en Europe

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont le premier problème de santé au travail dans l’Union européenne. Ils témoignent de l... lire plus

Jacques Malchaire

Classification de méthodes d'évaluation et/ou de prévention des risques de troubles musculosquelettiques

L'ETUI vient de publier un guide présentant 15 méthodes d'évaluation et de prévention des risques de troubles musculosquelettiques (TMS) sur... lire plus

Roland Gauthy

Troubles musculosquelettiques. Une pandémie mal comprise

Sous les trois lettres TMS, pour troubles musculosquelettiques, se cache la première cause de maladie professionnelle en Europe. Selon une... lire plus