La thèse des auteurs est que pour relever le défi du développement durable, il est nécessaire d’instaurer un nouveau paradigme dans les politiques européennes et nationales. Il ne sera pas suffisant de simplement ajuster les politiques européennes aux exigences ponctuelles du moment. Au lieu de se fier essentiellement sur la croissance économique, c’est la promotion de la cohésion sociale et la protection de l’environnement au sens large qui créeront une société durable. Ceci nécessite d’interroger les modes de production, de distribution, de transport, de consommation, en y intégrant comme prérequis la notion de justice sociale.

Table of contents

Paradigm shift: social justice as a prerequisite for sustainable development_2009

Télécharger la version intégrale