black lung disease.jpg

Des chercheurs de l'Institut national pour la sécurité et la santé au travail des États-Unis (NIOSH) ont identifié, entre 2013 et 2017, 416 cas de fibrose pulmonaire progressive massive, communément appelée pneumoconiose du mineur, parmi les travailleurs des mines de charbon du centre des Appalaches (est des États-Unis). Cette étude, publiée le 6 février 2018 dans le Journal of the American Medical Association, suggère que l'incidence des cas de pneumoconiose est en hausse.

"C'est choquant et cela ne devrait pas se produire", a déclaré Scott Laney, l'un des auteurs de l'étude et chercheur au NIOSH.

La plupart des mineurs identifiés dans l'étude étaient retraités et travaillaient dans des mines depuis plus de 25 ans. Mais plus de 20% des victimes de cette maladie avaient travaillé dans l’industrie minière pendant moins de 20 années avant d'être diagnostiqués.

La pneumoconiose du mineur est une maladie irréversible causée par l'inhalation de poussière générée lors de l'extraction du charbon.

Le NIOSH estime que plus de 76 000 mineurs sont morts de cette maladie depuis 1968.

Source: AP, www.npr.org

En savoir plus :

Blackley, David J., et al., Progressive Massive Fibrosis in Coal Miners From 3 Clinics in Virginia, JAMA, Research Letter, February 6, 2018